Retour à l'accueil
Espace membres
Agrandir le texteAgrandir le texte

Les modalités pratiques

Pour devenir chirurgien vasculaire, il faut se destiner à une carrière médicale, et passer le concours de L1 Santé (réforme applicable à la rentrée 2010/2011), regroupant la première année du premier cycle des études de Médecine (PCEM1) (donnant accès aux études médicales, dentaires et de sage femme) et la première année des études de Pharmacie (PCEP1), avec 7440 places en médecine réparties sur 38 universités pour l’année universitaire 2008/2009 pour environ 46442 inscrits (taux de réussite de 16% environ). Avec le baccalauréat en poche, il faut vous inscrire définitivement dans une faculté de médecine afin de passer le concours, en sachant bien que chaque université a son propre concours (ce n’est pas un concours national), avec son propre programme d’enseignement. Donc, pour les villes où il y a plusieurs universités, il faut bien choisir dans quelle université s’inscrire, en fonction du programme, pour augmenter ses chances de réussite au concours. Cette réussite est facilitée par un Baccalauréat Scientifique (90% des reçus en médecine au concours 2008/2009 avaient un Baccalauréat Scientifique).

Après avoir réussi cette première étape, vous êtes donc admis en PCEM2 et vous êtes autorisés à poursuivre vos études médicales, c’est ce qu’on appelle l’Externat. Ces études associent des stages hospitaliers, qui ont lieu le matin en général, à des cours théoriques qui se déroulent l’après midi. Quand on veut faire de la chirurgie il est conseillé de faire des enseignements complémentaires et/ou optionnels d’anatomie et de dissection. Ces stages peuvent permettre une première approche du monde de la chirurgie.  

La fin de l’ « externat » (en 6ème année de médecine) est marquée par un examen, l’Examen National Classant « ENC » (ancien concours de l’Internat), qui permet, suivant le rang de classement, de choisir une ville (parmi les 28 proposées) et une spécialité (spécialités médicales, spécialités chirurgicales, médecine générale, anesthésie-réanimation, biologie médicale, gynécologie médicale, gynécologie obstétrique, médecine du travail, pédiatrie, psychiatrie, santé publique). Par exemple en 2009 la dernière place de chirurgie était au rang 3605 pour 6186 inscrits à l’examen.

Pour faire de la chirurgie vasculaire il faut choisir « spécialités chirurgicales » dans une des villes où se trouve un service formateur car toutes les villes n’ont pas de service formateur pour la chirurgie vasculaire.    

L’internat de chirurgie se déroule en 5 ans, sous la forme de stages de 6 mois (10 semestres). Chaque stage est choisi avant le début de chaque semestre, dans l’ordre du rang de classement à l’ENC dans chaque ville. L’internat (et l’apprentissage de la médecine en générale) est basé sur un compagnonnage avec les Professeurs et les autres médecins du service qui transmettent aux internes leurs expériences, leur apprennent les gestes chirurgicaux de base puis les techniques chirurgicales propres à chaque spécialité. Un interne a des obligations vis-à-vis de son service et de son hôpital. Il doit, le plus souvent, assurer une visite dans le service, mais aussi participer aux gardes (soit des urgences de l’hôpital, soit de son service), et enfin  préparer les staffs (réunion du service servant à présenter et à discuter les dossiers des patients qui vont se faire opérer). Enfin, il doit  participer à la production scientifique de son service (publication, présentation en congrès…).  

Pour choisir la spécialité « Chirurgie Vasculaire », il faut prendre contact soit avec le coordonnateur de chirurgie vasculaire (le nom et les coordonnées de chaque coordonnateur sont disponibles soit à l’université soit auprès de la DDASS et/ou DRASS), soit directement avec le Responsable du Collège de chirurgie Vasculaire de l’Inter région dans laquelle vous vous situez. Ceux ci vous communiqueront les détails ainsi que la maquette de chirurgie vasculaire (Pour en savoir plus...).  

Le diplôme de la spécialité de chirurgie vasculaire s’obtient en passant le D.E.S.C. (Diplôme d’Etudes Spécialisées Complémentaires) de Chirurgie Vasculaire, à la fin de sa première année de post internat. Pour pouvoir passer ce D.E.S.C. il faut :

  • avoir  le D.E.S. (Diplôme  d’Etudes Spécialisées) de Chirurgie  Générale (Pour en savoir plus...)    
  • assister  aux cours du Collège Français de Chirurgie Vasculaire,  
  • avoir  fait au moins quatre semestres dans un ou plusieurs services  validants pendant son Internat et au moins une année de  post-internat.    

Le D.E.S.C. de Chirurgie Vasculaire permet de s’inscrire à l’Ordre National des Médecins afin de pouvoir exercer la profession de chirurgien vasculaire.  

Le Collège Français de Chirurgie Vasculaire ( http://www.cfcv.fr) a pour but la formation des Chirurgiens Vasculaires, et organise localement dans chaque inter région, une formation spécialisée. Il organise également un examen permettant une reconnaissance par ses pairs.  Pour présenter l'examen du Collège Français de Chirurgie Vasculaire, il faut avoir suivi sa formation, avoir obtenu un DESC de Chirurgie Vasculaire et faire au minimum 3 ans de post internat dans un service validant.  

Par ailleurs, il est conseillé pendant son internat en chirurgie vasculaire d’effectuer des stages dans différents services validant ou de faire un stage inter CHU (c'est-à-dire dans un service appartenant à une autre université) de 6 mois pour ne pas rester dans le même service pendant deux ans. Il est aussi conseillé de faire un Master 2 (une année dans un laboratoire de recherche associé à des cours théoriques), le Master 1 étant obtenu en validant des U.E. (Unités d’Enseignement) pendant son externat et en passant l’ENC.

Une fois le D.E.S.C. et l’examen du Collège obtenu, on peut considérer que la formation initiale en chirurgie vasculaire est terminée après quatorze années de formation.