Retour à l'accueil
Espace membres
Agrandir le texteAgrandir le texte

SNCV

Le Syndicat National de Chirurgie Vasculaire (SNCV) existe sous sa forme actuelle depuis juin 2005.

Jusqu’à cette date, Bernard HABOZIT était secrétaire général du syndicat et avait défendu d’arrache pied les intérêts des chirurgiens vasculaires dans leurs conflits avec les caisses d’assurance maladie concernant la cotation des actes de chirurgie vasculaire notamment la chirurgie carotidienne.

Il s’est battu également pour la prise en charge des endoprothèses aortiques dans le traitement des anévrismes de l’aorte abdominale sous rénale réservées jusque là aux établissements publics. En mars 2005, ce remboursement était accepté et confirmé dans le journal officiel.

Lors de la SCV de mai 2005, à l’initiative de Philippe CUQ, président – fondateur de l’UCDF (Union des Chirurgiens de France), un nouveau conseil d’administration du Syndicat National de Chirurgie Vasculaire a été élu. Il est composé de :

  • Philippe CUQ : Président
  • Jack BORDEAUX : Vice-Président
  • Jacques PINSOLLE : Secrétaire
  • Pierre-Edouard MAGNAN : secrétaire – adjoint
  • Jean-François GARBE : trésorier
  • Philippe CHATELARD : Administrateur
  • Marc RICHER DE FORGES : Administrateur, représentant du SNCV auprès de l’UCDF
  • Thierry POURCHEZ : Administrateur
  • Jean-Baptiste RICCO : Administrateur
  • Philippe POINSARD : Administrateur.

D’emblée nous avons participé à la correction de la version V1 de la CCAM qui résultait du transcodage de la NGAP prévue dans la Convention Nationale des Médecins du 5 février 2005 signée par des Syndicats Polycatégoriels et très peu représentatifs des intérêts des chirurgiens.

De nombreuses erreurs de transcodage (toujours en moins) et de nombreux actes étiquetés « non pris en charge » ont été corrigés en un mois. L’Administration était pressée de boucler le dossier de la Version V2 de la CCAM devenue tarifante à partir du 16 sept.-05.

Dès sept.-05, le Syndicat National de Chirurgie Vasculaire a adressé un courrier à la S.C.V. pour initier le plus rapidement possible des modifications au niveau de la CCAM (Actes à rajouter, Corrections, Modificateurs à créer ou à modifier) cf. la lettre du syndicat.

Nous avons également organisé avec les membres de la S.C.V. et du Collège de Chirurgie Vasculaire le 10 décembre 2005 un séminaire sur les règles d’application de la CCAM, ses anomalies et les corrections à apporter.

Bien que cette réunion ait réuni moins de praticiens que prévu, elle s’est révélée très instructive sur les défauts très nombreux de la Version V2 de la CCAM avec des tarifs totalement décalés par rapport à la réalité du coût de la vie et des responsabilités pénales encourues par les praticiens. La complexité des démarches et des obstacles administratifs à franchir pour faire modifier ou créer un acte technique a été envisagé dans le détail.

Pour vous donner un aperçu, la création d’un nouvel acte nécessite, les avis de :

  • La Commission de Hiérarchisation des Actes et Prestations (CHAP)
  • L’Observatoire de la CCAM
  • L’UNCAM
  • L’HAS

Autant dire que la « montagne à franchir est très haute ».

Aujourd’hui, votre syndicat veut se battre et se bat pour faire évoluer la CCAM sur deux points essentiels :

  • Le modificateur « urgence » ridiculement sous évalué (25,15 euros) pour le porter au minimum à 100 euros.
  • Le coût de la pratique totalement dévalorisé pour les chirurgiens puisqu’il est deux fois moins élevé que celui des gastroentérologues (score pour la chirurgie : 0,269, score pour les gastroentérologues : 0,538).

Il se bat également pour la prise en charge du Traitement des Varices par Radio-Fréquence . Une première entrevue s’est déroulée le 25-11-2009 avec le Président de la Commission de Hiérarchisation des Actes et Prestations ( la CHAP ) le Docteur S.Larue de Charlus. Celui-çi a affirmé que le dossier était « réactivé » et que la valeur de l’acte serait validée cette année.

Ce combat ne peut se faire qu’avec les autres spécialités chirurgicales dans le cadre d’un syndicat regroupant toutes les spécialités (vasculaire, viscéral, orthopédie, urologie, neurochirurgie, ORL, etc…), tous les modes d’exercice public ou privé. Ce syndicat, vous le connaissez depuis mai 2005, il a déjà fait la preuve de son efficacité, c’est l’Union des Chirurgiens de France (UCDF). Le chirurgien individualiste par essence n’a que trop perdu de temps à subir les décisions prises pour eux par les syndicats médicaux polycatégoriels.

Si vous voulez défendre vos intérêts, il est indispensable de soutenir l’UCDF et le SNCV en acceptant de régler une cotisation annuelle ( 200 € pour l’UCDF, 80 € pour le SNCV ) .

Aujourd’hui la chirurgie est délaissée par les jeunes générations, à nous de nous battre pour qu’elles s’intéressent à nouveau à notre spécialité.

En ce début d’année 2010 je vous souhaite, au nom du Bureau du syndicat, une Très Bonne Année et surtout une Très Bonne Santé pour vous et vos proches.

Avec toutes mes Amitiés.

   

Pour le Bureau du SNCV
Jacques Pinsolle , secrétaire

Téléchargements